batterie de voiture

Comment fonctionne une batterie de voiture ?

Une batterie de voiture fonctionne sur la base d’une réaction électrochimique un peu complexe. C’est cette réaction qui assure non seulement le démarrage de la voiture, mais surtout son fonctionnement. Pour bien comprendre ce principe de fonctionnement, certains préalables nécessitent d’être explorés. Et maitriser ces préalables, c’est arriver à définir une batterie de voiture.

Qu’est-ce qu’une batterie de voiture ?

Pour faire simple, la batterie est un composant qui assure le stockage de l’énergie électrique sous une forme chimique afin de la restituer ensuite à d’autres composants appelés « consommateurs ». Ainsi, lorsque la batterie entre en connexion avec un consommateur tel que le démarreur, l’énergie chimique initialement stockée et transformée en énergie électrique envoie le courant qui traverse tout le circuit et l’on parle de démarrage de la voiture.

L’une des missions les plus importantes d’une batterie de voiture est d’assurer le démarrage du véhicule et de l’alimenter en énergie électrique, et ce, même quand le moteur s’est arrêté. Aussi, lorsque l’énergie transmise par l’alternateur du véhicule est inférieure à la quantité énergétique consommée par les différents consommateurs du véhicule, la batterie a pour mission de compléter ce manque à gagner.

Principe de fonctionnement d’une batterie de voiture

Le principe de fonctionnement d’une batterie de voiture repose sur une réaction mettant à contribution certains constituants chimiques tels que le dioxyde plomb (borne positive de la batterie), le plomb spongieux (borne négative) et l’acide sulfurique faisant office d’électrolyte. Le fonctionnement de la batterie étant lié à celui de la voiture inclut le démarrage, la mise en route jusqu’à l’arrêt. Ainsi, la réaction électrochimique engendrée par ces trois (3) différents composants dégage de l’énergie électrique qui sera utilisée par la batterie pour démarrer le véhicule.

Pour le démarrage, il s’agit en fait d’une décharge qui s’explique en ces termes ; on note un enrichissement de l’électrolyte en eau et un appauvrissement en sulfate occasionnant une diminution de la densité de l’électrolyte et par conséquent une baisse de la tension de la batterie.

Lorsque le véhicule est en marche, le phénomène inverse de la décharge (la charge) se produit en augmentant la densité de l’électrolyte et par conséquent un rétablissement de la tension. En fin de charge, l’eau se décompose en faisant dégager de l’hydrogène et de l’oxygène.

En définitive, l’on retiendra que la succession des phénomènes de charge et de décharge conduit au fonctionnement de la batterie d’une voiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *